COVID-19 :  Les services de livraison de Lallemand Brewing sont actuellement en mesure de fonctionner normalement pour la plupart des pays (États-Unis, Canada, Océanie, Europe continentale, Amérique Latine). Nous continuerons à surveiller la situation et à suivre les conseils et les recommandations de sécurité des agences de santé publique du monde entier.

COVID-19 :  Les services de livraison de Lallemand Brewing sont actuellement en mesure de fonctionner normalement pour la plupart des pays (États-Unis, Canada, Océanie, Europe continentale, Amérique Latine). Nous continuerons à surveiller la situation et à suivre les conseils et les recommandations de sécurité des agences de santé publique du monde entier.

Main image

Levure Lalvin ICV K1-V1116

La levure Lalvin ICV K1-V1116 a été isolée en 1972 par M. Pierre Barre de l’INRA Montpellier. Lors de la fermentation à basse température (sous 16° C) et avec la bonne adjonction d’éléments nutritifs, la levure Lalvin ICV K1-V1116 est l’une des levures florales produisant le plus d’esters (acétate d’isoamyle, acétate d’héxyle, acétate phénéthylique). Ces esters apportent des arômes floraux aux variétés de raisin neutres ou à rendement élevé. Parmi les levures produisant de l’ester, la levure Lalvin ICV K1-V1116 résiste le mieux aux conditions de fermentation difficiles : faible turbidité, basse température, faible teneur en acides gras. La levure Lalvin ICV K1-V1116 est une souche éprouvée en matière de fermentation des vins de glace. Elle sert également aux vins rouges ou rosés.

Saccharomyces cerevisiae cerevisiae
Sensible au facteur compétitif K2
Tolérance à l’alcool jusqu’à 18 %
Phase de latence particulièrement courte
Taux de fermentation modéré
Très large plage de températures de fermentation (10° C à 35° C)
Faible production de H2S
Besoin faible à moyen en azote assimilable
Besoin élevé en O2 (nécessaire pour la synthèse des facteurs de survie)
Faible production d’acidité volatile
Production moyenne de SO2
Faible formation de mousse

Vinification de vin blanc, rouge et rosé : 25 à 40 g/hl

Remarque : La fourchette des doses se base sur la teneur en sucre, ainsi que sur l’état sanitaire des raisins et de l’établissement viticole.

Réhydrater la levure Lalvin ICV K1-V1116 à raison de 5 fois son poids d’eau à 40° C. Laisser reposer au moins 20 minutes puis remuer délicatement, en défaisant occasionnellement les grumeaux. Ajouter au moût.

Notes :
\-La durée totale de la réhydratation ne doit jamais dépasser 45 minutes
\- Éviter le choc à froid de la levure. La chute de température entre le moût à inoculer et le mode de réhydratation ne doit jamais dépasser 10° C (en cas de doute, contacter votre fournisseur ou Lallemand).
\- Il est indispensable de réhydrater la levure dans un récipient propre.
\-La réhydratation initiale dans le moût est déconseillée.